La MOPPS : la mise en œuvre du PPS (Projet personnalisé de scolarisation)

La mise en place d’un PPS repose sur quatre étapes successives : la description de la situation de l’élève, l’analyse de ses besoins, la définition d’un projet de réponse à ces besoins et enfin la mise en œuvre effective des mesures de compensation nécessaires.

La mise en œuvre du PPS est évaluée tous les ans par l’équipe de suivi de la scolarisation réunie par l’enseignant référent. Le PPS est révisé au moins à chaque changement de cycle ou, à la demande de la famille, à chaque fois que la situation de l’élève le nécessite.

C’est la feuille de route du parcours de formation de l’élève en situation de handicap (article D. 351-5 du code de l’éducation).

Le site Eduscol propose des documents pour la mise en œuvre du PPS sur sa page  » Parcours de formation des élèves en situation de handicap dans les établissements scolaires, circulaire n° 2016-117 du 8-8-2016.

La MOPPS : la mise en œuvre du PPS (Projet personnalisé de scolarisation) Lire la suite »

Le diagnostic TND

3 niveaux de repérage et de diagnostic sont prévus :

Un niveau 1 (« premières lignes ») : un réseau d’alerte permettant le repérage des troubles est structuré autour des professionnels de la petite enfance (puéricultrices, assistantes maternelles…), des membres de la communauté éducative, des acteurs de la médecine de ville (généralistes, pédiatres, psychiatres), ainsi que des Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) et des services de Protection maternelle et infantile (PMI).

Un niveau 2 (« deuxièmes lignes ») : un réseau de diagnostic « simple » est constitué à partir des équipes hospitalières pluridisciplinaires de première ligne, des services de pédiatrie, de pédopsychiatrie ainsi que des Centres d’action médico-psychologiques précoce (CAMSP), Centre médico-psycho-pédagogique (CMPP), des centres de protection maternelle et infantile (PMI) et des médecins généralistes, psychiatres et pédiatres libéraux. Ce niveau se structure autour des Plateformes de Diagnostic Autisme de Proximité (PDAP) et des Plateformes de Coordination et d’Orientation (PCO).

Un niveau 3 (« troisièmes lignes ») : un réseau de diagnostic « complexe » s’appuyant sur les Centres de Diagnostic et d’Évaluation experts (CDE) au sein de structures hospitalières d’une région.

Les infographies

Télécharger l’infographie au format Pdf

Télécharger l’infographie au format Pdf

Le diagnostic TND Lire la suite »