Outils numériques facilitant la lecture

Deux options s’offrent à nous : la possibilité d’alléger la phase de déchiffrage ou la compenser directement en utilisant une voix de synthèse. L’élève pourra mobiliser alors davantage d’énergie pour la partie compréhension.

Alléger la lecture sur l’écran

Adapter le document pour la lecture sur feuille

Utiliser une voix de synthèse

Il existe aussi des solutions numériques permettant d’automatiser la phase de déchiffrage.

GraphoLearn

Lalilo

Kalulu

Choisir une police facilitant l’identification

Certaines polices sont plus adaptée que d’autres. Elle permettent de mieux distinguer les lettres, notamment les lettres miroir. Une série de posters peut vous aider à faire votre choix. A noter que pour les examens, seule la police Arial est autorisée.

Rappel…

Il existe des solutions « physiques » qui permettent aussi d’aider aussi à la lecture :

  • les feuilles de couleur (calques transparents) Rhodoïd®, qui facilitent le contraste et fatiguent moins les yeux. Une étude du professeur Arnold Wilkins indique que 50% des enfants scolarisés en milieu ordinaire éprouveraient une amélioration de leur perception visuelle et 5% d’entre eux liraient jusqu’à 25% plus vite avec un calque coloré dont ils auraient eux-mêmes choisi la couleur.
  • les règles de lecture colorées pour faciliter la lecture à la fois grâce à la couleur et au fait que l’enfant ne voit que la ligne encadrée par la règle de lecture